Les Bleues reines du suspens !

Equipe de france e1481577608440Au bout du suspens, les Bleues se sont imposées face à une belle équipe de Suède (19-21, FM). Il leur faudra donc au moins un match nul face à la Serbie pour se qualfier pour les demi-finales. 

A la différence du match contre l’Espagne, les Françaises entament de la meilleure des manières la rencontre. Avec une 0-6 bien en place, il ne leur faut que cinq minutes pour mener (0-4, 4′). Ajouté à cela, les montées de balle sont jouées à fond pour que les Suédoises courent après le score. Mais les hôtes de la compétition ne l’entendent pas de la même oreille que les filles de Krumbholz. Dans leur salle, bien garnie pour l’occasion, elles refont leur retard. Leur défense qui manquait d’agressivité en début de match monte en puissance pour mettre les Françaises à mal. Derrière, Johanna Bundsen fait les arrêts qu’il faut pour relancer les siennes (10 en première période) et la Suède revient dans le match. (8-9, 23′). Le retour des Suédoises n’effraie pas pour autant les tricolores qui continuent de jouer leur handball, multiplient les temps de jeu en attaque quand il le faut pour trouver la solution. Un court passage en 1-5 avec Estelle Nze-Minko devant pour faire douter leur adversaire et donner l’occasion à Laura Glauser de faire comme son homologue et les Bleues restent devant. La joueuse de Siofok continue à faire la pluie et le beau temps sur ses appuis et la France rentre au vestiaire avec une avance de 2 buts après 30 premières minutes très sérieuses (10-12, MT). 

 

Un banc décisif

Si l’entame de match avait été parfaite, les Bleues ont plus de mal de retour du vestiaire. La défense suédoise monte en puissance, tout comme Bundsen qui prend le dessus sur Estelle Nze-Minko et les tireuses françaises. Mais de son côté, la défense tricolore lui rend bien les coups. Marie-Paule Gnabouyou qui fait son entrée sur le terrain aide bien ses coéquipières et les Françaises reprennent de la sérénité (14-19, 49′). Jusqu’à ce que Laura Glauser écope d’un carton rouge pour un contact -involontaire- avec une suédoise. Elles encaissent un 4-0 et ont plus de mal face à la défense haute des Suédoises qui elles, en revanche ne doutent pas (18-19, 53′). La suite de l'article de Handnews

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !